NOBODY'S PERFECT

Everybody on the dancefloor!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EMMA ATTAWAY. |

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Attaway

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 22
LOCALISATION : Mmmm..
HUMEUR : Chouette.
P.U.F : Equalypso.
Date d'inscription : 23/06/2008

IDENTITY CARD
AGE:
JOB:
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: EMMA ATTAWAY. |   Mar 24 Juin - 15:05



__________________________________
Emma ATTAWAY
« ..hey oh, listen what I say !¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

    | CARTE D'IDENTITÉ.

    NOM : Attaway
    PRÉNOM : Emma
    SEXE : Féminin
    DATE & LIEU DE NAISSANCE : 02/01/1986, Liège
    NATIONNALITÉ : Belge
    CÉLÉBRITÉ DE L'AVATAR : Demi Lovato


    PERSONNALITÉ.

    LIENS AVEC D'AUTRES MEMBRES : //
    CARACTÈRE EN GÉNÉRAL
    Joyeuse, vive et pourvue d'un sens de l'humour à toute épreuve, Emma est le genre de fille qui est toujours entourée d'un groupe trié sur le volet, bien malgré elle. Ces gens-là, en général, ne tiennent pas réellement à elle comme elle s'attache à eux, ne lui portant de l'attention pour ce qu'elle a et non pour ce qu'elle est. Ces jeunes, généralement issus du même milieu qu'elle, à qui il suffit de claquer des doigts pour obtenir leurs moindres désirs - pas leurs rêves, vu que tout ce dont ils pourraient rêver d'avoir est déjà en leur possession, prétentieux et capricieux, ne lui ressemblent en aucun point. Emma, dont les deux parents sont rarement présents et essaient de combler leur absence par des milliers de billets, possède elle aussi tout ce dont elle pourrait avoir envie, le plus souvent en de multiples exemplaires. Toutes ces choses, qui l'amusent, l'intriguent et l'émerveillent mais dont l'effet se dissipe très rapidement - trop rapidement - ne font que lui rappeler que les deux personnes qu’elle devrait logiquement porter dans son cœur ne sont pour elle que deux voyageurs, homme et femme d'affaires. Ce vide l'a toujours frustrée et elle n'a jamais pu s'empêcher de penser que les autres, dont les parents sont présents, étaient sans doute bien plus heureux qu'elle, cloîtrée dans son immense suite - villa. Mais elle ne laisse jamais voir cette facette d'elle-même. Pour tout le monde - y compris ses absents de parents - Emma est une jeune demoiselle modèle, qui ne manque de rien, qui regorge d'énergie et qui aime sa vie de petite princesse gâtée. Elle rit aux plaisanteries des autres, ne manque jamais une occasion d'aller faire la fête, même si elle sait où sont ses limites et tâche de ne pas les dépasser. Active, Emma ne peut supporter de rester dans heures sans rien faire. Elle pratique de nombreux sports, même si elle n'est que débutante dans la plupart. Ayant monté de longues années à cheval, elle s'y connaît plutôt bien et ayant une bonne endurance, il lui arrive parfois d'aller sillonner les allées du parc qui entourent sa maison ou les ruelles étroites, où les serveurs sont toujours au pas de leur porte et vous adressent de grands signes, de chaleureux saluts. A ses yeux, Emma n'est pas faite pour vivre avec servants et autres à sa charge, non. A ses yeux, Emma serait bien mieux dans une cabane retirée au fin fond des bois, cachée des yeux indiscrets, avec l'une ou l'autre personne de confiance, cette personne qui ferait battre son coeur. Ils auraient alors eut l'éternité devant eux... Mais être infiniment riche, respectée, n'offre pas que des désavantages, au contraire. Les critiques, qui l'auraient grandement affectées, ne parviennent pas jusqu'à elle. Même si les gens parlent dans son dos, tant qu'elle ne connaît pas le contenu de leurs murmures, peu lui importe, la critique est jalousie. Emma a le chic pour se mettre dans le pétrin et elle embarque généralement les autres avec elle, causant d'innombrables dégâts mais permettant d'agrémenter les potins familiaux lors des rares - mais déjà trop nombreux - dîners de famille - si l'on peut appeler ça une famille. Notre demoiselle a pour rêve quelque chose qu'on ne peut pas lui offrir, qu'on ne peut pas lui payer, mais quelque chose qui se gagne, qui se mérite et dont elle ne peut maintenant plus se passer : être aimée. Qu'on lui porte de l'attention, qu'on fasse attention à elle, qu’elle ne serve ni plus de tapis ni plus de peinture animée. Qu'on ne la prenne plus ni pour un fantôme ni pour une gamine haute de trois pommes, incapable d'exprimer ses idées et ses sentiments. Lorsqu'elle refoule ces pensées, Emma se métamorphose totalement et sombre dans ce qu'on l'on peut appeler une 'crise', refusant d'adresser la parole à qui que ce soit, maudissant ellenesaitqui de ne pas lui porter un tant soit peu d'attention, d'amour, d'affection.
    QUALITÉS / DÉFAUTS
    Joyeuse - vive - positive - amusante, drôle - sociable / Ses 'crises' - jalouse - un peu ronchon - se crispe quand on parle de ses parents - déteste être critiquée (se frustre un peu trop)
    AIME/AIME PAS
    Emma aime tout ce qu’il y a de plus simple et de plus facile. Avec elle, pas besoin de grands dîners et de milliers d’invités. Elle aime tout ce qui est coloré et inspire la joie, la gaîté, qui fait (sou)rire. La musique - Jouer de la guitare. / Déteste que l'on parle de ses parents/familles – et les déteste eux aussi, sans doute plus que tout au monde - et qu'on lui pose des questions sur elle. Elle déteste les couleurs sombres et tout ce qui se rapporte à la nuit, à la mort. Les histoires de fantômes lui ont toujours fait froid dans le dos.
    DESCRIPTION PHYSIQUE
    Emma n'est pas particulièrement grande, toisant dans les 1m75. Sa silhouette est fine est élancée, son visage ovale sympathique et attirant, son sourire dévoilant de belles dents blanches et soignées. Partout où elle va, on la remarque, les regards se détournent vers elle. Elle n'a pourtant rien de bien particulier, mis à part qu'elle agit sur les autres comme un aimant. Ses yeux en amande sont couleur noisette et ses cheveux, ondulés ou lisses, tirent sur une couleur chocolat.
    GOÛTS VESTIMENTAIRES
    Emma met tout ce qui lui passe sous la main, tant que c'est de couleur vive, gaie, joyeuse et que cela lui va bien - en tout cas, qu'elle juge que ça lui va bien. Elle porte rarement des jupes, préférant largement les pantalons, même par temps chaud. Au niveau des hauts, Emma aime tout ce qui est simple mais joli, qui attire l'oeil sans être vulgaire ni choquant, qui faire rire, sourire ou pleurer, mais qui ne laisse pas indifférent. Vous ne la verrez sans doute jamais en rose et en mauve, deux couleurs et ses dérivés qu'elle ne pas voir sur elle, allez savoir pourquoi... Capricieuse ? Assez, malgré tout. Et ne rêvez pas, mademoiselle ne débarquera jamais, ô grand jamais, en jogging et en baskets!
    SECRETS, HABITUDES, MANIES
    Emma n'a pas vraiment de secret, si ce n'est qu'elle refuse catégoriquement de parler de sa famille et que personne ne sait vraiment ce que font ses parents, si elle a cousins/cousins, oncles et tantes. Certains croient que le reste de sa famille est décédée, d'autres imaginent que quelque chose l'a troublé lorsqu'elle était encore toute jeune. En fait, elle déteste parler d'eux car prononcer simplement leur nom parvient à la faire monter sur ses grands chevaux et elle doit se retenir à grand peine de déverser un contenu impressionnant de critiques. Pourquoi faut-il toujours que ces dîners àlacon tombent en même temps que ses soirées ? Pourquoi est-elle obligée de porter ces robes noires ? Pourquoi doit-elle saluer ces inconnus convives avec un large sourire sentant l’hypocrisie à plein nez ? Emma n'a pas vraiment d'habitudes particulières, si ce n'est qu'elle écoute tous les soirs de la musique variée et, qu'une fois par jour, elle sort dans ses jardins avec Shipe, son chien - qu'elle a d'ailleurs dû laisser chez elle, ce qui a renforcé sa réticence envers cette décision de l'expédier dans ce château, à Miami. Elle na pas non plus de manie, mais se ronge les ongles lorsqu'elle est en état de stress.

    RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES. |

    TON PRÉNOM : Maéva
    TON PSEUDO - PUF : Equalypso
    TA DATE DE NAISSANCE : 29/01

    COMBIEN DE FOIS PAR SEMAINE TE CONNECTES-TU? : Everyday
    COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM? : MYH
    COMMENT LE TROUVES-TU? : Woaw! I love you
    AS-TU BIEN LU LE RÈGLEMENT? : Bah nan, bien sûr ^^
    PREUVES (CODES) : OK by Barby.
    TON DERNIER MOT : Wouhouu! I love you



Dernière édition par Emma Attaway le Mar 24 Juin - 19:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Attaway

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 22
LOCALISATION : Mmmm..
HUMEUR : Chouette.
P.U.F : Equalypso.
Date d'inscription : 23/06/2008

IDENTITY CARD
AGE:
JOB:
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: EMMA ATTAWAY. |   Mar 24 Juin - 15:05

    HISTOIRE - EXTRAITS DU JOURNAL INTIME
    {Samedi 2 Août 2000 ^ Le Dîner de Cons}
    14 ans ! Emma avait 14 ans depuis maintenant déjà quelques mois. Bien que largement gâtée par sa famille – pour la plupart des inconnus – mais aussi par ses amis – si l’on peut appeler ça des amis -, quand elle passa la porte de sa chambre, re- décorée pour la énième fois, la demoiselle était folle de rage, les yeux plissés, les bras le long du corps, une expression d’intense colère défigurant son visage si délicat et attirant qu’il était encore quelques minutes plus tôt. Elle se jeta sur son lit et refoula ces derniers instants, ne parvenant pas à se calmer. Au fond, en avait-elle envie ? Non, sûrement pas. Pourquoi devait-elle encore assister à ces dîners de famille ? Pourquoi ne pouvait-elle pas rester ici, chez elle, ou aller se réfugier chez l’une ou l’autre voisine ? 14 ans, 14 ans ! N’avait-elle pas prouvé qu’elle fût maintenant digne de confiance ? Ne leur avait-elle pas expliqué pendant de longues heures que ces gens-là se fichaient lamentablement de sa présence et qu’ils se porteraient bien mieux sans elle et son humeur noire ? Mais, à chaque fois, elle se voyait répondre un « Non », ce « Non » éternel. En plus de l’obliger à assister à ce dîner – ses parents savaient se montrer très convaincants -, ils la prévenaient à la dernière minute. Elle qui avait prévu d’aller voir Emmy, ce soir, son plan tombait à l’eau ! Mais bon, c’était encore passable. Ce qui la plongeait dans un tel état de furie, c’était que, comme à chaque fois, ils avaient tout programmé à sa place : qui viendrait la chercher et quand, ce qu’elle mettrait – cette horrible robe blanche, qui était aussi belle sur les mannequins qu’horrible sur elle – et quand elle rentrerait. Nan mais oh, elle n’était plus cette gamine insouciante ! Lâchant un soupir exaspéré, Emma décocha un coup de pied dans un vase vert pomme, regrettant aussitôt son geste car elle l'affectionnait tout particulièrement, mais se consolant en pensant qu’il lui suffirait d’en demander un autre pour l’obtenir. Elle posa sa tête sur un coussin orange, inspirant et expirant de nombreuses fois, puis se redressa soudainement et s’avança vers sa garde-robe. Au même instant, elle entendit des bruits de pas puis le bruit sec d’une porte qui se ferme. Ses vieux étaient enfin partis, bon débarras ! Ils avaient le culot de l’envoyer à ce dîner alors qu’eux –mêmes n’y participaient pas. Poussant d’un geste brusque une jupe – qu’elle n’avait jamais mise et qu’elle ne mettra sûrement jamais -, Emma décrocha sa robe blanche du cintre, l’enfila prestement et se déplaça doucement vers un de ses nombreux miroirs. Elle se dévisagea d’un œil désapprobateur et se détourna vers l’encadrement de la porte. Elle savait qu’elle se jetait dans la gueule du loup mais, n’ayant pas vraiment le choix, elle quitta sa chambre et se rendit en bas, longeant les murs du couloir, priant silencieusement pour que cette tante à l’accent atroce ne soit pas présente.

    + Ce fameux dîner se déroula légèrement mieux qu’Emma ne l’avait imaginé mais il restait tout de même l’une des plus horribles et inutiles soirées qu’elle n’ait jamais passées. Comme à chaque fois, elle fut forcée à saluer chacun des invités qui prenaient grand plaisir à les complimenter, elle et sa robe et à lui dire ô combien elle avait grandi – c’est normal, le dernier dîner datait de lorsqu’elle avait 15 ans, heureusement qu’elle avait au moins pris quelques centimètres ! Certains avaient emmenés leurs enfants qui jouaient dans le jardin, à cache-cache ou à colin-maillard et Emma se surpris à aller les rejoindre. Ils avaient à peu près 8 ans mais elle passa un meilleur moment qu’en compagnie de ces comtes et comtesses, princes et princesses et membres de leurs familles. Sa robe blanche fut bientôt tapissée de taches de boue et d’herbe fraîche. Ce n’était guère beau, mais cette ‘décoration’ camouflait au moins les pâles fleurs rosâtres. Quand elle rentra chez elle, la Miss se félicita d’avoir été aussi patiente, autant avec ces gamins & gamines qu’avec ces convives à moitié sourds. +

    {Mercredi 1er Juillet 2007 ^ Arrivée Inattendue mais Bienvenue !}
    Pour la première fois depuis quelques mois, les parents d’Emma lui avaient proposé de se rendre chez eux – car elle habitait seule, à quelques kilomètres de là -, pour ‘parler’, soi-disant. Mais ayant déjà été invitée de la sorte, la demoiselle imaginait facilement qu’ils ne feraient pas simplement que parler d’elle. Ils avaient sûrement des choses bien plus importantes et intéressantes à lui dire. Elle espérait juste que ces choses n’auraient pas un lien direct avec elle, en tout cas que cela ne lui porterait pas préjudice. Par exemple, lui demander de quitter sa villa, lui annoncer qu’elle changeait de lycée, qu’ils déménageaient loin, très loin d’ici. Car elle avait beau dire que ses parents la poussaient à bout, Emma n’était rien son eux et même s’ils ne se téléphonaient que rarement et ne se voyaient presque jamais, les savoir proches d’elle ne pouvait que l’encourager et la soutenir.
    Comme elle s’y était attendue, ses parents l’accueillirent à bras ouverts, un large sourire croissant jusqu’aux oreilles, ce qui ne disait rien qui vaille. Emma se glissa dans l’entrebâillement de la porte, balayant le hall d’un rapide coup d’œil, le visage indéchiffrable. Elle avait pensé que ses parents lui demandaient de venir pour lui annoncer quelque chose d’important et elle avait même pensé que ce pourrait être le fait qu’ils déménagent mais ne l’avait pas sérieusement imaginé. Pourtant, des centaines de cartons, parsemés d’étiquettes « Attention, fragile » « étaient négligemment déposés sur le sol, recouvrant les reluisants tapis. Le visage indéchiffrable, Emma se retourna vers ses parents, la question lui brûlant les lèvres. Ils ne pouvaient pas partir, pas maintenant ! Elle avait tout juste 15 ans, 15 ans ! Comment allait-elle se débrouiller, sans eux ? Elle n’avait ni travail ni diplôme en poche ! Au lieu de répondre à sa question silencieuse, ses parents lui adressèrent un sourire étrange et, au même moment, un jeune homme, d’une vingtaine d’années environ, passa le seuil. Emma regarda successivement cet intrus et ses vieux, les sourcils haussés. « Ah… Et bien, bonjour. Tu es Emma, je suppose ? Enchanté, moi c’est Matthew. J’emménage provisoirement ici, tes parents ayant eu la générosité de me proposer une chambre. Au fait, j’suis un de tes cousins… » La blonde ne comprit pas ses derniers mots, un frisson la parcourant quand elle croisa le regard de ce bienvenu intrus… Elle avait un cousin aussi canon ! Si elle l’avait su, elle se serait rendue avec un large sourire aux réunions de famille. La miss adressa un large sourire et se porta volontaire pour faire visiter sa nouvelle maison à son cousin…

    {Vendredi 6 Septembre 2007 ^ Le Départ}
    Depuis l’arrivée de Matthew, Emma s’était rendue plus de fois chez ses parents en un été qu’en 2 ans de sa vie. Ce jeune homme, le seul en qui elle avait confiance, la seule et unique personne qui comptait réellement à ses yeux, avait pris beaucoup plus de place dans sa vie qu’elle ne l’avait imaginé. Emma ne cessait de penser à lui et, bien qu’elle sache parfaitement qu’il était intouchable, elle le voyait jour et nuit, partout où elle se rendait. Il en savait sans doute autant sur Emma qu’elle-même et ses parents. Les longues heures qu’ils avaient partagées, dans les allées de leurs jardins, dans les champs voisins, au bowling, dans leurs chambres… A chaque fois qu’elle y repensait, Emma ressentait un pincement au cœur et son ventre la tiraillait, ce qui n’avait rien à voir avec une quelconque maladie. Elle n’avait jamais cru que c’était possible et elle refusait de l’admettre, mais elle était bel et bien tombée amoureuse de cet intrus qui n’était autre que son cousin. Elle aimait se réfugier au creux de ses bras, entendre le doux murmure de sa voix. Mais elle ne pouvait, elle n’avait pas le droit. Il lui était interdit. Allongée sur son lit, emmitouflée dans ses couvertures, Emma voyait défiler ces instants magiques avec Matthew. Soudain, un bruit à peine perceptible la tira de sa rêverie. Son portable vibrait dangereusement sur sa table de nuit, à quelques centimètres du bord. Elle l’attrapa et lut… « Tes parents me demandent de te prévenir (vu que tu refuses de leur répondre et de les écouter) qu’ils t’attendent cette après-midi, chez eux. Ils ont… quelque chose d’important à te dire… et moi aussi… » La demoiselle se redressa rapidement, enfila un haut et une jupe – ce qui lui arrivait rarement -, sortit à la volée de sa chambre et quitta sa maison, en direction de celle de ses parents – et celle de Matthew.
    Ce qu’ils avaient tous à lui dire était réellement important et provoquèrent des brusques changements dans la vie d’Emma. La première chose était que Matt devait partir. Ses parents lui avaient trouvé un lycée dans un pays limitrophe mais tout de même à de longues heures de voyage. Emma ne réagit pas tout de suite, pétrifiée à l’idée de voir ce jeune homme partir. Ils avaient partagé tant de choses, elle ne pouvait se résoudre à l’abandonner. « Je pars avec toi. » Ces mots lui avaient échappés. Pourtant, c’était ce qu’elle voulait, ce qu’elle désirait plus que tout au monde.
    La deuxième nouvelle brisa tous ses espoirs de pouvoir quitter cette ville, ce pays et de partir avec son cousin – au fond, peu importe ! Ses parents avaient en fait prévu de l’envoyer, l’année prochaine, dans un château à Miami, spécialisé dans la « rééducation » des « gens comme elle. » Sans s’en rendre compte, Emma s’était assise et la main de Matthew, juste à côté d’elle, était logée dans la sienne. Son père et sa mère échangèrent un regard surpris et, sans faire le moindre commentaire, les deux jeunes, qui seraient bientôt séparés, quittèrent la pièce, une larme perla sur la joue d’Emma, suivie par bien d’autres. Leurs derniers instants ensembles… Certes, ils pourraient toujours se parler par le biais d’Internet, portable et elle se promit de lui rendre visite, à un moment ou un autre, le plus vite possible. « Je pars… maintenant… » Ils échangèrent quelque chose d’inoubliable, dont Emma se souvient toujours avec un frisson et il quitta la pièce, la laissant seule avec ces nouvelles si soudaines…

    {Mardi 24 Juin 2008 ^ Miami, me voilà !}
    Emma adressa un dernier signe, bref et sans un sourire, à ses parents puis se glissa dans l’avion qui devait la mener à bon (aéro)port, à Miami. Ses vieux avaient décidé de l’y envoyer, pour lui apprendre ce qu’ils appelaient les « bonnes manières. » Pourtant, tout ceux qui ont connu Emma sont forcés d’admettre que la plupart du temps, la demoiselle à un comportement irréprochable, qu’elle est drôle, vive, gaie, spontanée et qu’il est totalement insensé de l’envoyer dans ce château. Mais Emma savait depuis déjà bien longtemps que ses parents n’avaient pas le don de faire les bons choix pour leur fille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KELLY HANDERSON
La Barbie échappée d'un asile.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 22
LOCALISATION : In Mika's bed. :)
HUMEUR : Happy!
P.U.F : Barby & Mlle Pouic.
Date d'inscription : 21/06/2008

IDENTITY CARD
AGE: 17 years old.
JOB: Serveuse à la Floodlit Dance.
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: EMMA ATTAWAY. |   Mar 24 Juin - 19:00

    Welcome!

    Jolie présentation. :)
    Il manque un code pour que tu puisses jouer.

_________________
__________________________
KELLY HANDERSON
I'm a barbie girl, in a barbie world.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nobodys-perfect.forumactif.com
Emma Attaway

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 22
LOCALISATION : Mmmm..
HUMEUR : Chouette.
P.U.F : Equalypso.
Date d'inscription : 23/06/2008

IDENTITY CARD
AGE:
JOB:
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: EMMA ATTAWAY. |   Mar 24 Juin - 19:25

    Merci! I love you
    J'ai ajouté le 3ème code. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KELLY HANDERSON
La Barbie échappée d'un asile.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 22
LOCALISATION : In Mika's bed. :)
HUMEUR : Happy!
P.U.F : Barby & Mlle Pouic.
Date d'inscription : 21/06/2008

IDENTITY CARD
AGE: 17 years old.
JOB: Serveuse à la Floodlit Dance.
RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: EMMA ATTAWAY. |   Mar 24 Juin - 19:26

    Tu peux jouer. 20

_________________
__________________________
KELLY HANDERSON
I'm a barbie girl, in a barbie world.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nobodys-perfect.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EMMA ATTAWAY. |   

Revenir en haut Aller en bas
 
EMMA ATTAWAY. |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ? Wanna go halfsies on a pb&j ?
» 00. You're having my baby (18/08/2011) | Emma Pillsbury & Will Schuester
» 05. Mishap ! Mishap ! [PV ; Emma]
» emma malfoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOBODY'S PERFECT :: ADMINISTRATION. :: | INSCRIPTION FILES. :: | ACCEPTED FILES.-
Sauter vers: